CONTACT

La dénutrition : vers une meilleure prise en charge alimentaire ?

invitation 16 mars

La dénutrition : vers une meilleure prise en charge alimentaire ?

  1. Personnaliser  la prise en charge alimentaire des seniors dépendants : le projet  RenessensVirginie Van Wymelbeke, , coordinatrice du projet ReneSSens, chercheur en nutrition au CHU Dijon et chercheur-attachée  à l’équipe INRA-CSGA

Corrine Buisson, diététicienne,  cadre de santé au CHU de Dijon

L’ambition du projet RENESSENS est de développer des solutions permettant de « personnaliser » la prise en charge des seniors dépendants pour leur alimentation. Les objectifs spécifiques sont les suivants :

  • Identifier des profils de mangeurs au sein de la population âgée dépendante pour son alimentation.
  • Développer des solutions pour adapter l’offre alimentaire aux besoins et aux capacités de la personne âgée tout en respectant ses habitudes et ses préférences alimentaires.
  • Utiliser les techniques de la gastronomie moléculaire pour redonner de la forme aux aliments mixés et du plaisir aux seniors souffrant de troubles de la déglutition.
  • Evaluer le coût/bénéfice d’une alimentation personnalisée pour le senior, pour les structures et pour la société.

2. Proposer une offre alimentaire de qualité accessible à toutes et à tous : le projet Alimassens

Claire Sulmont-Rossé, Directrice de recherche INRA au Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation de Dijon

L’ambition du projet ALIMASSENS est de développer et ainsi de proposer une offre alimentaire adaptée aux difficultés masticatoires des personnes âgées en combinant plaisir de manger et efficacité nutritionnelle.
Les objectifs spécifiques sont les suivants :

  • Connaître le lien entre physiologie orale, sensibilité sensorielle et confort à consommer des aliments chez le sujet âgé
  • Comprendre l’importance des facteurs socio-économiques dans les choix alimentaires de la personne âgée en lien avec ses difficultés à manger
  • Elaborer des aliments afin de procurer du plaisir à manger mais aussi de fournir des apports nutritionnels suffisants

 

    1. Comprendre le repas dans le dispositif de soins : le projet ALIMS

 

Clémentine Hugol-Gential, Maître de Conférences en Sciences de l’Information et de la Communication, coordinatrice du programme de recherche national ALIMS

Jean-Jacques Boutaud est Professeur en Sciences de l’information et de la communication à l’Université de Bourgogne

Les travaux du projet ALIMS portent sur le repas à l’hôpital et sur la place du repas dans le dispositif de soins. Ses objectifs sont les suivants :

  • Faire un état des lieux des dispositifs mis en place autour du repas.
  • Analyser les pratiques réelles et les représentations liées au repas (patients et soignants).
  • Développer un outil de mesure du bien-être alimentaire en contexte hospitalier.

 

No Comments

Post A Comment