des-solutions-pour-agir-les-difficultes-rencontrees

Des solutions pour agir : les difficultés rencontrées

Pour pallier les difficultés d’ordre mécanique

  • Identifiez d’éventuels problèmes buccaux ou dentaires (dentier) et s’assurer que la personne porte son appareil dentaire au moment des repas si nécessaire.
  • L’inciter à se brosser les dents et/ou à nettoyer son appareil dentaire.
  • Repérez des difficultés à avaler (toux en mangeant…).
  • En parler avec le médecin qui orientera la personne vers une alimentation adaptée ou des soins spécifiques.

Pour pallier le manque d’appétit

  • Faire de petits repas et manger des collations (le goûter est un bon prétexte pour un encas et/ou une boisson).
  • Prendre un repas en compagnie de personne agréable et appréciée (par exemple inviter des proches une fois par semaine).
  • Tenir compte des goûts de la personne.
  • Lui faire pratiquer une activité physique juste avant les repas. Ça ouvre l’appétit et influence positivement le moral.
  • Enrichir son alimentation avec du fromage, de la crème, des œufs…
  • Vérifier que ce manque d’appétit n’est pas dû aux médicaments (en parler avec le médecin ou le pharmacien).
  • Si les conseils diététiques, l’enrichissement des repas et les collations ne suffisent pas, les compléments nutritionnels oraux doivent être prescrits. Ils permettent d’augmenter l’appétit et le poids des malades et de diminuer le risque d’hospitalisation, de complications à l’hôpital et de réadmissions non programmées.

Pour pallier une éventuelle perte de goût

  • Être attentif à varier son alimentation : lorsqu’elle est trop monotone, cela ne favorise pas l’appétit.
  • Conseiller de mastiquer suffisamment longtemps afin que les aliments expriment leurs saveurs.
  • Ne pas hésiter à ajouter des herbes, épices, et condiments, cela relève les plats et ouvre les papilles gustatives.